10590498_837585406261448_7602909012016951784_n

Parmi les phrases qu'on entend pas mal à partir du moment où on est parent et qu'on reçoit multitudes de conseils de ceux à qui on a rien demandé qui veulent nous aider, il y a celle-ci : "Il faut le laisser pleurer, ça lui fait les poumons"..........

Bon, j'ai toujours trouvé ça

1) D'un autre siècle

2) Un peu con (pas sûr qu'une fois né, ses poumons aient besoin qu'il pleure pendant 1 heure pour se former.....)

3) un peu barbare

Oui, mais voilà...........................

Mon dernier petit garçon, comme ses frères, nous fait ses nuits depuis plusieurs semaines déjà, alors qu'il n'a même pas 2 mois, et ça, c'est du bonheur!

Avec ses 5 bibs de 150 ml par 24H (oui, déjà!), alors qu'il devrait (à priori) en être encore à 6 bibs de 120, il arrive à se caler de jolies nuits, et des journées bien rythmées, avec des tétées à peu près toujours à la même heure, des moments de jeux toujours à la même heure aussi...bref, un petit rythme de croisière vraiment sympa en si peu de temps, ce qui me permet de bien m'organiser.

Depuis un petit moment, il nous "offre" même, de façon plutôt régulière, des nuits franchement longues, avec d'énooooOooOoormes grasses mats à la clef, genre 23H00 / 11H00 (voire plus, comme aujourd'hui où il a plutôt ouvert les yeux vers midi !!!!!!! )

Bien sûr, avec la rentrée scolaire, tout ça va changer, et nous allons vers l'inconnu : je ne sais pas comment il va prendre le fait de devoir être réveillé en même temps que ses frères, mais nous n'aurons pas le choix, car il devra venir avec moi pour faire les trajets école maison, maison école.....et même si papa sera là, nous ne pourrons pas nous diviser, car vu ses horaires, nous irons tous les 5 à l'école, puis lui partira direct et moi je rentrerai à la maison avec bébé...enfin, bref, fini les grasses mats, se sera lever, bib, et on tentera la sieste du matin.

Et je dis bien "tenter" car c'est là que le bas blesse : notre petit dernier, une fois réveillé, addooooOOOOooore rester dans les bras...et surtout ceux de maman.

En effet, il aime être porté, ça c'est sûr et certain, mais en plus ne s'endort en général que sur moi.

Ce qui fait qu'en ce moment, mes après-midi et mes soirées, jusqu'à son (immense) dodo de nuit, je les passe avec lui dans mes bras, ou lui qui pleure dans son transat, sa balancelle, son lit, son landau, notre lit, ou le tapis d'éveil, pendant que moi je fais vite vite VIIIIIITE ce que j'ai à faire. Car oui, j'ai des choses à faire! lol ....Et une fois que j'ai fait une chose, je le reprend, puis je le repose et repasse vite vite VIIIIITTTE à autre chose.

En bref, je suis devenue la pro de "l'accéléré", tout, absolument tout, je le fais à vitesse grand V.....sans jamais vraiment pouvoir me poser.

Franchement, je ne me plains pas, et je gère, et tout est toujours fait dans les temps, sans que j'ai l"impression de le délaisser et mes tâches sont réalisées (aucun linge en retard, appart impec, tout rangé, tout nettoyé, repas prêts à temps, les plus grands gérés aussi etc....)......mais bon, faut avouer, niveau stress, par moments, je frise le summum et niveau fatigue c'est pas mieux.........et même si je kiffe mon job (maman à plein temps), j'ai peur de saturer un peu et quand un jour j'ai ressenti l'envie et le besoin, pour la première fois, de les laisser tous les 3 en plan,  comme ça, d'enfiler des baskets et d'aller courir un coup, je me suis dis que je n'étais pas loin de la rupture! lol.....déjà parce-que pour que j'ai envie de faire du sport c'est que vraiment c'est grave MDR, mais surtout de sentir cette envie de tout plaquer et de se barrer, c'est pas cool quoi :(

*(sinon, note pour plus tard : je n'ai MEME PAS de baskets! à remédier....parce-que finalement cette idée d'aller courir n'est pas si mauvaise que ça, et je pense que je vais m'y mettre....................quand je pourrai............................)

Tout ça pour dire, que je me demande quand même, de temps à autre, ce que je fais "de mal"...pourquoi bébé ne sait pas dormir sans être dans mes bras, est-ce-que je le comprend vraiment? est-ce-que nous serons au final pas trop fusionnels, est-ce-que je dois faire comme je fais? est-ce que au contraire je me pose bien trop de questions? et aussi : est-ce-que je devrais, finalement, le laisser pleurer???????????????????

Aujourd'hui, j'ai donné son bib de 15H......puis nous avons fait le rot, papoté, fait des gouzis gouzis, des câlins etc......puis il a joué avec ses frères, sur son tapis, au milieu de tous ses jouets. Ils lui ont raconté des histoires, fait des guilis, ils ont rigolé avec lui, et lui il a fait sa gym, en gigotant, agitant ses petits bras et ses petites jambes, il a poussé de petits cris, fait plein de "aheu!",  il a cherché leurs regards, fait de jolis sourires bien prononcés.....................puis, comme d'habitude, il en a eu marre...je voyais qu'il fatiguait, roncheonnait, baillait. J'ai donc décidé de le coucher pour une sieste.

Mais je savais déjà que c'était peine perdue : il allait s'endormir en 2 minutes top chrono contre moi, tout contre moi. Il allait soupirer d'aise, caler ses petites mains contre ma peau et tétouiller de plaisir sa tétine, en laissant aller sa tête contre mon bras........il allait écouter ma voix, sentir mon odeur, se laisser bercer par mes mouvements.

Il allait être très bien et je le comprend ! :)

Et moi aussi j'allais être bien, comme à chaque fois que je sens mon bébé contre moi, si apaisé de surcroît........

Oui mais voilà............

Pendant ce temps je savais que j'avais encore une machine à lancer, une autre à dépendre, l'aspi à passer, les lentilles que j'étais déjà entrain de cuire pour le repas de ce soir à égoutter, des affaires à ranger, des autocollants des grands à regarder, des bracelets en élastiques à réparer, et accesoirement mon café laissé à l'abandon sur la table à réchauffer et un pipi à faire! ^^

Et avec un bébé qui fait sa sieste sur soi.....bin c'est pas pratique quoi.............

Alors j'ai décidé persuadée que j'échouerais très confiante, de le poser dans son berceau...................

Et là, c'est le drame, comme à chaque fois : à peine posé, il s'agite, il hurle.....................

Alors je tente de le calmer, câlins sur la tête, petite musique, petite veilleuse lumineuse, petite chanson susurrée dans l'oreille, petite couverture toute douce pour le caler, petit berçage du landau.........15% du temps ça marche............le reste du temps c'est un échec cuisant.

Alors en général j'abandonne, je le reprend dans mes bras et là il s'endort de suite le petit coquin!!!!!!!!  X(

Cette phrase "il faut le laisser pleurer" s'est mise aujourd'hui à résonner dans ma tête..........Et si j'essayais? de VRAIMENT le laisser pleurer? pour voir? je n'ai jamais eu à tester pour mes 2 premiers, qui dormaient aussi bien la nuit que le jour, alors je ne sais pas.....

j'ai donc décidé de le laisser.....pendant 20 minutes pas plus, je m'étais fixé ce temps......pour que je puisse tout faire ce que je devais faire et ensuite j'irais le chercher. BON DEAL !! :D

Alors j'ai égoutté les lentilles, lancé une machine, rangé des choses qui trainaient et commencé à laver les bibs sales dans l'évier....tout ça pendant qu'il pleurait...qu'il HURLAIT plutôt, avec les petits toussotements qui vont bien, ceux "qui font croire à maman que je suis entrain de m'étouffer et de mourir" (ceux là je connais bien, mon deuxième était adepte, allant même jusqu'au spasme du sanglot suivi d'évanouissement....il était très très fort pour me mettre dans tous mes états et me faire mourir d'angoisse le bougre!!!), et me mettait dans un sacré état : le stress de ses cris, le mal de crâne qui va avec, mais aussi ce mal de bide, cette sensation d'être une horrible mère, méchante, vilaine, toute caca!........mais au 2ième bib : le silence fut.

Il ne s'était même pas écoulé 10 minutes.

Il dormait.

A poing fermés. Le souffle apaisé.

...........................

Et moi, incrédule.

Alors?

Faudra-t-il faire ça dorénavant?

Lui offrir toute l'attention dont il a besoin et prendre le temps de passer du temps avec lui, pour son bien, pour son hygiène de vie, pour sa sécurité, pour mon plaisir aussi...et à un moment donné, quand je saurai que pour lui le moment du repos est venu, le laisser s'endormir seul ?????

Est-ce-que c'est une bonne chose? est-ce-que j'aurais trouvé la clef? M'en voudra-t-il?

A suivre....

En tout cas, ce qui est sûr, c'est que avec 1, 2 ou 3 enfants, on "évolue" en tant que parent, mais on se pose toujours autant de question! :D

(et du coup j'ai eu le temps de tout faire........et même de faire cet article lol)

10584063_837534096266579_4495404146664716657_n

10574344_841941962492459_8986486690898646009_n